France Alzheimer 06 - La Maladie

La maladie

Le nombre de malades d'Alzheimer double tous les 3 ans.

  • La maladie

    Physiologie, troubles, traitements, demences ...

  • Les droits

    La protection juridique, les droits sociaux, l'allocation personnalisée d'autonomie, ...

  • Nos missions

    Informer, nos actions, l'accueil de jour, les groupes de paroles, la formation, ...

  • Livres & Liens utiles

    Pour encore plus d'information !

La maladie

Traitements

Actuellement, aucun traitement à visée curative n'est disponible sur le marché, mais il existe des médicaments qui permettent de stabiliser, voire d'améliorer les performances cognitives mais surtout comportementales. Vous trouverez des informations pertinentes sur les sites des laboratoires ou en parlant avec votre médecin.

Il est cependant démontré que la stimulation du patient au travers de soins paramédicaux ou d'activités qui ont du sens permet de conserver les acquis et ralentir la perte de l'autonomie notamment dans les gestes quotidiens.

L'orthophonie
Dans les pathologies Alzheimer et apparentées, les troubles de la parole et du langage sont extrêmement fréquents.

Les techniques usuelles de rééducation du langage reposent sur l'analyse des perturbations et des capacités préservées pour essayer de compenser les premières par les secondes.
Des techniques plus globales viseront à restaurer les possibilités de communication.
Un bilan sur les capacités de déglutition, ainsi que des techniques de rééducation peuvent également être proposés.

L'ergothérapie
A travers différentes techniques, et grâce à du matériel adapté, elle aide à conserver où à réapprendre les gestes de la vie quotidienne, l'objectif principal étant le maintien de l'autonomie.
L'ergothérapeute joue également un rôle d'information et de conseils dans l'aménagement de l'habitat.

La kinésithérapie
Elle favorise le maintien et l'amélioration de l'état physique du patient et permet de retarder les effets de la dépendance et des handicaps liés au vieillissement démentiel. Suite à un bilan sur les capacités physiques (la marche, l'équilibre), le kinésithérapeute met en place des techniques de rééducation conduisant à :

- conserver les aptitudes physiques,
- limiter les risques de chutes,
- stimuler la marche.

Par ailleurs, l'intervenant a un rôle d'information auprès des familles sur les techniques de manipulation du malade (geste & posture).

La psychomotricité
Elle utilise des techniques de médiation corporelle et s'intéresse à la signification du geste, du mouvement, du comportement, pour favoriser, voire rétablir les fonctions mentales et comportementales du patient en tenant compte de son environnement.

Le sport physique adapté
Il favorise le maintien et l'amélioration de l'état physique général du patient et permet de retarder les effets de la dépendance et des handicaps liés au vieillissement démentiel.

Quels que soient les professionnels auxquels vous faite appel, veillez à ce qu'ils soient sensibilisés et/ou formés à la prise en charge du patient Alzheimer.